2 types de croisières s'offrent à vous !

Prenez ici connaissance des différences fondamentales entre une croisière sur un fleuve et une autre réalisée sur mers et océans. Parce qu’il y en a…

 

La croisière fluviale a des atouts que la maritime (ou océanique) n'a pas… et vice-versa. Mais après avoir passé en revue les points les plus importants de ces 2 types de voyages, vous vous rendrez assez vite compte qu’ils sont plus complémentaires que concurrents.

 

TAILLE DES BATEAUX : PAQUEBOT GIGANTESQUE VS NAVIRE INTIMISTE ?

C’est sans doute la distinction la plus visible : les bateaux sur lesquels un croisiériste fluvial va embarquer sont moins volumineux. Les bateaux circulant sur des fleuves plus ou moins étroits sont forcément limités en taille. En toute logique, il y’a donc moins de monde, moins de files d’attente, moins de promiscuité (même si ce n’est pas le sentiment qu’on a forcément lorsqu’on est sur un gros paquebot).

Les personnes susceptibles de se perdre facilement sur un grand navire de croisière n’auront donc aucune raison d’avoir cette crainte.

Plus de 10 ponts (étages) sur un paquebot contre 2 à 3 ponts sur un bateau fluvial, le choix de ces passagers inquiets sera rapidement fait.

Qui dit moins de place, dit aussi moins d’espace dans les cabines (même si le confort sera de toute façon au rendez-vous puisque les bateaux fluviaux proposent aussi des cabines-balcons et rivalisent d’ingéniosité et de créativité). Conséquence majeure de ces places restreintes ?

La nécessité de réserver sa croisière fluviale bien à l’avance !

 

Principal enseignement à tirer : la taille des navires sur rivières est forcément petite. Et n'oubliez pas que, tant que vous mettez le prix, vous pourrez bénéficier de prestations de luxe, aussi bien sur mer que sur rivières.

 

VIE À BORD : CULTURE VS LOISIRS ?

Autre effet logique de ce changement d’échelle, le nombre d’activités à bord. Sur un bateau plus petit, il est forcément plus faible. Mais attention, cela ne signifie pas pour autant que vous y perdrez au change.

 

Sachez tout de même que vous pourrez goûter à l’ambiance intimiste d’un piano-bar ou de quelques spectacles (forcément moins grandioses que sur une scène de paquebot). 

 

Lors d’une croisière fluviale, vous allez mettre la culture au centre de votre voyage puisque vous aurez plus de temps à lui consacrer.

Mais attention, la plupart des compagnies maritimes n’ont pas à rougir des escales qu’elles proposent (Rome, Malte, Miami, Ho Chi Minh, Nassau, La Havane, Athènes, Trapani…).

Loin de vous l’idée de mettre en concurrence des destinations qui sont de toute manière très différentes, c’est seulement que vous aurez plus de temps pour exploiter ces temps à terre lors d’une croisière fluviale, quand vous aurez aussi plus de choix pour vous divertir à bord lors d’une croisière maritime. À vous de voir sous quel angle vous voulez placer vos prochaines vacances.

  

 

NAVIGATION : FORCE 12 VS PETITS CLAPOTIS ?

Les passionnés de navigation en raffolent, les passagers plus tranquilles les redoutent.

Sur un paquebot des mers, vous serez à la merci des caprices météorologiques de votre itinéraire.

Une mer très agitée annoncée par le commandant de bord n’est jamais une bonne nouvelle pour les personnes les plus sensibles au mal de mer.

Sur une croisière fluviale, le problème ne se posera pas, ou à dose vraiment homéopathique.

De plus, le temps entre 2 arrêts sur une croisière fluviale est généralement plus court et la navigation se fera en toute fin de soirée et aux petites heures du matin.

Vous l’avez compris, le reste du temps sera consacré aux visites à terre.

Et c’est justement ce qui va nous intéresser maintenant…

 

LES ESCALES : AU RYTHME DE CROISIÈRE VS RYTHME TRÈS SOUTENU ?

Le saviez-vous ? Quand un navire de croisière maritime propose - en moyenne - 1 escale différente par jour, le navire de croisière fluviale peut proposer jusqu’à 2 escales différentes dans la même journée.

Les distances étant plus courtes, les points touristiques majeurs plus rapprochés, le temps pour s’y rendre est forcément plus limité.

C’est là un des atouts majeurs de la croisière fluviale par rapport à son équivalent en mer.

De plus, les bateaux naviguant sur les fleuves étant plus petits, ils peuvent accéder à des ports moins grands et des endroits vraiment singuliers.

Mais ce qui pourrait apparaître comme un handicap pour les voyages en mer est aussi un atout.

En effet, au cours d’une croisière en mer, les distances parcourues étant plus grandes, la diversité des pays que vous allez découvrir sera aussi plus grande.

Finalement, sur ce terrain-là, les 2 expériences sont assez complémentaires. 

Pour les inconditionnels des croisières maritimes, découvrez les différences entre les petits navires et les gros paquebots.

On vous y parle justement de ces différences de destinations.
 

LA RESTAURATION : QUALITÉ VS. QUANTITÉ ?

Puisque les bateaux sont moins grands sur les fleuves, le nombre de points de restauration est logiquement plus faible.

En général, le bateau fluvial proposera un seul et unique restaurant contre une batterie d’espaces de restauration différents sur un paquebot. 

Mais cela ne signifie pas pour autant que la qualité ne sera pas au rendez-vous.

Tout comme dans de prestigieux restaurants en croisière maritime, les bateaux fluviaux peuvent aussi embarquer des chefs de grande renommée.

Des croisières gastronomiques sont d’ailleurs organisées sur les 2 types de croisières. 

Petit plus pour les croisières sur les fleuves, les escales étant plus fréquentes et le nombre de couverts à servir moins important, les spécialités locales et commandes spéciales de passagers sont plus faciles à mettre en œuvre. Pour ce qui des boissons, une carte passager dédiée est bien souvent proposée afin de faciliter la consommation. Comme sur les croisières maritimes.

 

 

Finalement, il n’y a pas un type de croisière meilleur qu’un autre, mais simplement des conditions de voyage qui répondent à des besoins différents.